LE MARCHÉ DE L’HABITATION: L’ACTIVITÉ S’INTENSIFIERA EN 2010

Selon l’édition du premier trimestre du rapport Perspectives du marché de  l’habitation, Canada diffusé par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), les mises en chantier d’habitations ont repris de la vigueur au deuxième semestre de 2009 et s’intensifieront en 2010.

Après s’être élevé à 149 081 en 2009, le nombre de mises en chantier devrait se situer entre 152 000 et 189 300 en 2010 (prévision ponctuelle de 171 250) et entre 156 400 et 205 600 en 2011 (prévision ponctuelle de 175 150).

« Les marchés de l’habitation au Canada profiteront de l’amélioration de  la conjoncture économique et des bas taux hypothécaires » a déclaré Bob Dugan, économiste en chef de la SCHL. « De plus, les mesures annoncées récemment par le gouvernement du Canada pour favoriser la stabilité à long terme du marché canadien de l’habitation contribueront à modérer  l’activité sur ce marché, car certains acheteurs potentiels devront épargner davantage pour constituer une mise de fonds plus élevée ou envisager l’acquisition d’une habitation moins chère. »

Par ailleurs, la SCHL nous informait, en début de semaine, que le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier au Canada était passé de 185 400 en janvier à 196 700 en février. Dans les centres urbains ce nombre s’est accru de 9% pour s’établir à 179 100. S’il a augmenté de 28,6% en Ontario, de 14,3% dans l’Atlantique, de 10,8% dans les Prairies et de 8,0% en Colombie-Britannique, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier a cependant diminué de 14,1% au Québec.

Pour ce qui du nombre réel de mises en chantier des logements collectifs dont font partie les résidences pour aînés, celui-ci a passé de 976 en février 2009 à 1450 en février 2010, soit une hausse de 49%.

Source: SCHL

RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES À VENDRE – CLIQUER ICI

bcBRP 32.2

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :