Les baby-boomers et la retraite

Une récente étude du Centre info-retraite de la Banque de Montréal révéle que 50 pour cent des propriétaires de petites entreprises âgés de 45 ans et plus prévoient prendre leur retraite au cours des 10 prochaines années, ce qui pourrait faire planer une menace importante sur la survie de leurs entreprises et sur l’économie en général. Cependant, les conclusions de l’étude démontrent que ces menaces pourraient être limitées par un certain nombre de facteurs dont, entre autres,  la récession économique et l’influence positive exercée par les baby-boomers sur les plus jeunes à démarrer leur propre entreprise.

Ainsi, pour 56% des entrepreneurs interrogés, la récession économique a eu une influence négative sur les résultats de leur entreprise et 40% ont dit  avoir modifié la date de leur départ à la retraite. « Si l’attitude envers l’idée de travailler plus longtemps persiste même après la reprise de l’économie, » fait remarquer Tina Di Vito, directrice générale, Stratégies de retraite, chez BMO Groupe financier, « cela permettra de réduire le nombre de propriétaires de petites entreprises qui prendront leur retraite au cours des dix prochaines années. Il s’agit là d’une bonne nouvelle pour l’économie. »

Par ailleurs, 92% des propriétaires d’entreprises affirment qu’ils recommenceraient le même parcours avec joie, tandis que de nombreux autres affirment qu’ils ne prendront jamais leur retraite. « Les entrepreneurs satisfaits savent persuader ceux qui pensent démarrer une entreprise. » ajoute Mme Di Vito. « Cela permettra de renouveler les effectifs des entrepreneurs. »

RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES À VENDRE – CLIQUER ICI

bcBRP 23.2

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :