Moins de résidences neuves

Selon le dernier rapport Perspectives du marché de l’habitation, Canada, publié cette semaine par la Société canadienne d’hypothèques et de logement, la construction de résidences pour personnes âgées au Québec devrait se faire « moins pressante » au cours des prochaines années. En 2010, par exemple, la SCHL prévoit que les mises en chantier des logements collectifs, dont font partie les résidences pour aînés, devraient se chiffrer à 24 800, en comparaison des 26 300 prévus en 2009 et des 28 123 de 2008.

Dans un rapport spécial, Perspectives d’évolution des mises en chantier de 2009 à 2013, la Société d’état attribue cette diminution à moyen terme des résidences neuves « au recul du taux d’expansion de la population des aînés de 75 ans et plus attendu au cours des prochaines années.» (Ce n’est que quelques années plus tard que la génération des baby-boomers viendra modifier la donne en faisant augmenter drastiquement ce segment de la population.)

Par ailleurs, les taux hypothécaires, lesquels influent de façon importante sur la construction résidentielle, devraient demeurer stables en 2009 et croître graduellement en 2010. Le taux hypothécaire des prêts de un an se situera l’an prochain entre 3,50 et 4,25% et ceux des prêts de trois et cinq ans, entre 4,50 et 6,00%. Ces taux, il va sans dire, demeurent exceptionnellement bas.

Enfin, de façon générale, le rythme soutenu des ventes et la stabilité des stocks continueront, au cours de 2010, à exercer des pressions sur les prix des logements existants au Québec.Le prix moyen progressera de 2,4% pour atteindre près de 224 000$.

RÉSIDENCES POUR PERSONNES ÂGÉES À VENDRE – CLIQUER ICI

bcBRP 24.1

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :